physique question #14



Jeff (Genre: m, Àge: 31 années) de l'Internet sur 13 mai, 1999 demande:

Q:

Sommes-nous le centre de l'univers ? S'avère-t-il toujours pour un observateur que he/she est au centre de l'univers est-ce que (la note I dit SONT-ELLES ÉVIDENT… je ne croient pas vraiment que nous sommes le centre de l'univers) ? Le concept d'un « centre » à l'univers est-il sans signification ? Sinon, est-il possible de tracer en arrière le mouvement des galaxies pour trouver un centre qu'ils éloignent de ? Je base les questions ci-dessus sur la notion qu'il y avait un grand coup, l'univers est comme une bulle de extension, et les galaxies sont toutes qui éloignent de nous.

vu 17664 fois

la réponse

Doug Hube répondu le 13 mai, 1999, R:

L'évidence d'observation (et théorique) tout disponible est conformée au « grand modèle de coup », à savoir, le ces espace et fois -- l'univers -- a commencé un temps fini il y a dans le passé, et ce spacetime -- la structure fondamentale et fondamentale de l'univers -- avait augmenté depuis. Les galaxies et les faisceaux des galaxies s'écartent apparemment les uns des autres pendant qu'elles sont portées le long dans le cadre de extension de l'espace et du temps.

La récession apparente des galaxies est décrite par la loi de Hubble's des déplacements vers le rouge, et est la même dans toutes les directions (c.-à-d. elle est isotrope). La vitesse de l'expansion augmente linéairement (approximativement) avec la distance (v = H.d). Excepté les détails « locaux », l'univers semble être uniforme comme isotrope. Ceci est exprimé par « le principe cosmologique » : l'univers regarde la même chose pour des observateurs partout. Il y a aucun endroit préféré/spécial dans l'espace. Tous les endroits dans l'univers sont équivalents.

L'examination dehors l'espace est équivalente à regarder à temps. « Voir » le grand événement de coup que je dois regarder comme loin dehors dans l'espace, ou en tant que loin à temps, comme possible. La limite observable de notre univers est une distance à laquelle la vitesse de la récession égale la vitesse de la lumière. Cette limite d'observation existe dans toutes les directions. C'est, en effet, une surface sphérique portée sur nous. Dans un sens, puis, le « centre » de l'univers coïncide avec son « bord ». Mais tous les endroits sont équivalents. Un observateur hypothétique situé à notre limite observable nous détecterait à sa limite observable. Mais sa limite observable -- le bord de son univers observable -- être égalisé au « centre ». Par conséquent, chaque endroit dans l'espace -- y compris notre endroit -- est au bord/au centre/à limite observable d'autres observateurs. Par conséquent, le centre de l'univers est partout. L'univers ne devrait pas être considéré en tant que quelque chose de apparentée à un ballon qui augmente à l'extérieur dans l'espace vide. Tous les espace et temps sont dans notre univers. Il n'y a aucun « extérieur ». Il y avait aucun « avant ». L'univers -- l'espace et temps -- dévoile, et tous les endroits dans l'espace et le temps participent à l'expansion. (Il y a plusieurs questions fondamentalement importantes et difficiles dans la cosmologie pour laquelle les réponses manquent. Ceux concerne des choses telles que l'obscurité, ou caché, matière, inflation cosmique, et la découverte au début de 1998 que le taux d'expansion semble accélérer. Ces questions ne changent pas le tableau d'ensemble que j'ai décrit ci-dessus.)

Ajoutez à ou commentez sur cette réponse en utilisant la forme ci-dessous.
(requis)
(requis pour la réponse)
Note : Toutes les soumissions sont modérées avant d'être signalé.
Si vous avez trouvé cette réponse utile, s'il vous plait considérez faire un petit don à science.ca.