Cet article a été traduit en utilisant un traducteur automatique et peut contenir des erreurs.

biologie question #174



Deion Christopher (Genre: mâle, Àge: 27 années) de Le Missouri sur 19 mai, 2000 demande:

Q:

Pouvez-vous vraiment cultiver des plantes des graines trouvées en résidus gigantesques ? En parcs nationaux ici au Missouri, après une brûlure commandée, des naturalistes réglés vers le haut des transects et comptés les usines qui ont réapparu. Dans quelques secteurs ils ont trouvé des espèces des usines qui étaient éteintes dans l'état jusqu'à ce que les graines aient pu germer ! Si ces graines peuvent survivre pour tellement longtemps dans la terre sans se décomposer et encore pouvoir germer, alors les graines trouvées en résidus gigantesques pourraient-elles germer également ?

vu 17361 fois

la réponse

Kevin Kruger, Royal Tyrrell Museum répondu le 18 mai, 2000, R:

Beaucoup de différents types d'usines ont des graines ou des cônes qui doivent « être induits » dans la germination par une source de chaleur ou feu.

Par exemple le cône nordique de pin quand exposé au feu perdra son humidité. Quand le feu est dehors, le cône se rétrécit et les fissures ouvrent exposer la graine à l'humidité et lui permettre de germer. Ceci ne signifie pas cependant que les graines pourront se développer n'importe comment long elles reposent dormant avant d'être exposé au feu. Les graines d'usine sont vivantes, et ont besoin donc d'une quantité minimale d'énergie pour rester vivante. Les graines (de long-vie) connues les plus anciennes appartiennent aux usines de lotus et peuvent rester viables pendant jusqu'à deux mille années. Beaucoup d'autres usines ont des graines qui vivent pour des centaines d'années. Mais autant que nous savons, les graines trouvées dans les résidus gigantesques auront épuisé leurs magasins d'énergie et ne pourront pas germer.

Deion Christopher répondu le 5 août, 2008, R:

Eight years ago I asked the above question, "Can you really grow plants from the seeds found in Mammoth feces?" The answer given squashed the notion of viable seeds surviving for more than 2,000 years and I was left feeling embarrassed for asking such a “dumb” question. Further research lead me to the correct answer found in scientific journals from the late 60’s (see below).

The answer from Kevin Kruger has been referenced thousands of times by students in middle and secondary grade levels. This ‘wrong’ answer has circulated throughout hundreds of thousands of storage servers on the Internet and it is now time to set the record straight.

In 2003 the Los Angeles Times ran an article describing 10,000 year old plant seeds that were successfully germinated. From the article: "Arctic lupine seeds frozen for 10,000 years, for example, grew into healthy plants once they were removed from Ice Age lemming burrows. The ice holds a zoo of perfectly mummified animals: fish, wapiti, sheep, mountain goats, moose, voles and birds."

The Canadian Museum of Nature covers these 10,000 year old viable seeds as well. And here is the original 1967 paper in the journal Science covering Lupinus articus by Canadian scientist Dick Harrington (featured on science.ca). It now seems that the possibility of germinating seeds found in mammoth feces is in fact plausible given the right circumstances.

Ajoutez à ou commentez sur cette réponse en utilisant la forme ci-dessous.
(requis)
(requis pour la réponse)
Note : Toutes les soumissions sont modérées avant d'être signalé.
Si vous avez trouvé cette réponse utile, s'il vous plait considérez faire un petit don à science.ca.