Doreen Kimura

Psychologie

Psychologue spécialiste du comportement Expert mondial sur la différence entre les sexes au niveau du cerveau. A écrit le livre « Sex & Cognition » qui argumente sur le fait qu’il existe vraiment une dífférence entre le cerveau des hommes et des femmes.

"Ne prenez pas trop au sérieux les conseils des gens qui soi-disant en savent plus que vous. Tant que vous découvrez des choses nouvelles, que personne n’avait découvert avant vous, vous êtes sur le bon chemin. "

Les psychologues du comportement étudient le fonctionnement du cerveau humain afin de comprendre comment les gens différent les uns des autres. Une des méthodes utilisées est de donner des tests psychologiques. Doreen Kimura étudie en ce moment la façon dont les cerveaux des hommes et des femmes traitent les informations différemment — leur fonctionnement cognitif. Elle examine aussi comment les produits chimiques naturels produits par notre corps, les hormones, correspondent à différents modèles cognitifs chez l’homme et la femme, de la même façon qu'il existe des différences d’asymétrie physiques chez l'homme et la femme. Les chercheurs ont par exemple découvert qu'en général, les hommes avaient un testicule droit plus développé et les femmes le sein gauche plus développé.

Les recherches de Kimura ont montré que, en général, les hommes ont de meilleurs résultats que les femmes dans toute une gamme de tâches spatiales, principalement lorsqu’un objet doit être identifié dans une orientation altérée ou après certaines manipulations imaginaires comme le pliage. Les hommes ont aussi de très bons résultats en ce qui concerne les tests de raisonnement mathématique, et la différence entre les sexes devient encore plus notoire lorsqu’il s’agit de brillants mathématiciens. Les femmes, d’autre part, sont en général plus douées lorsqu'il s'agit de se rappeler l’arrangement spatial d’une gamme d’objets, d’examiner une série d’objets pour trouver des paires, ou lorsqu’il s’agit de mémoriser des mots, que ce soient des listes de mots ou des paragraphes avec une signification. Ces différences entre les sexes se remarquent généralement dès le jeune âge et durent toute une vie. Elles ne sont pas non plus liées à une culture spécifique.

Doreen Kimura fait aussi des recherches pour essayer de comprendre pourquoi les femmes sont avantagées par rapport aux hommes lorsqu’il s’agit de se souvenir du matériel verbal. Elle a montré que cet avantage s’applique aux mots comme « idée » qui est convoyeur d’un concept abstrait, aussi bien qu’au mot « pomme de terre » qui nomme un objet réel. Bizarrement elle s’est aperçu qu’en général les femmes ne se rappellent pas mieux des mots n'ayant aucune signification comme « borgin » (en anglais), et elle approfondit ses recherches à ce sujet.

Les expériences de Kimura ont pour but unique d’approfondir la connaissance humaine en ce qui concerne les différences homme femme, et ne sont pas destinées à une application pratique. Cependant, dans un environnement où il peut être politiquement dangereux de questionner des notions populaires comme celles de l’égalité entre les hommes et les femmes, sa recherche est perçue comme étant très controversée.  Doreen Kimura croit qu’il est naturel pour les hommes et les femmes de choisir des carrières différentes, et de préférer des emplois qui correspondent mieux à leurs talents innés.
D’après elle, le nombre plus important d'hommes dans le domaine des mathématiques, de l'informatique, de l'ingénierie et de la physique est un fait de la vie et elle critique les initiatives récentes visant à augmenter le nombre de femmes actives dans ces domaines. Elle déclare :  « Se lancer dans un processus coercitif d'ingénierie sociale afin d'équilibrer la représentation distinctive des sexes pourrait bien être la pire des discriminations. Cela sert également à entraîner des gens dans des activités qu’ils n’apprécieront pas et pour lesquelles ils 'n'ont aucun talent. »

sex differences in the brain

1. Test de rotation mentale: Dans ce test, il faut associer l’objet qui se trouve à gauche avec deux autres se trouvant à droite. En général, les hommes arrivent à identifier les objets appariés pivotés plus vite que les femmes; en revanche les femmes arrivent mieux à associer des objets qu'elles doivent retrouver dans toute une série d'objets.

2. L’aphasie, ou les troubles de la parole, peuvent se produire quand le cerveau des gens est endommagé par un accident ou une maladie. Chez les femmes, l’aphasie se produit le plus souvent lorsque le dommage au cerveau se trouve sur le devant de celui-ci ; chez les hommes ces désordres se manifestent quand le cerveau est atteint à l’arrière.

3. Kimura compte le nombre de petites crêtes entre deux points spécifiques sur l’empreinte digitale d’une personne. Les gens avec un grand nombre d’arêtes sur la main gauche sont plus doués pour des tâches « féminines » comme les tests d'appariement visuel ci-dessus. En moyenne, tout groupe échantillon aura plus de crêtes sur la main droite. Mais Kimura a découvert qu’en moyenne, les groupes de femmes et d’homosexuels présentaient un plus grand nombre de crêtes sur la main gauche. Certaines personnes considèrent que les découvertes de Kimura sont controversées et voudraient croire qu'il n'y a aucune différence entre hommes et femmes, ou homosexuels et hétérosexuels, ou que ces différences ne sont pas biologiques mais apprises. Kimura a passé une vie entière à faire des recherches qui indiquent qu’il y a des différences biologiques entre hommes et femmes, et bien qu'elle ait un peu diminué l'importance donnée à cette étude des crêtes des empreintes digitales, elle continue à affirmer qu'elles tiennent toujours la route du point de vue scientifique.


ACTIVITé

a 1 activity pour vous à essayer dans Activités section.

MYSTèRE

Kimura ne nous a offert aucun mystère à résoudre pour les générations futures, nous disant que c’est l’imprédictibilité de la science qui la rend intéressante.

Pour continuer l’exploration

  •    Doreen Kimura, Dissenting Opinions, 3 Wolves Press, 2002.
  •    Doreen Kimura, Sex & Cognition, MIT Press, 2000.
  •    Doreen Kimura, “Sex Differences in the Brain,” Scientific American, May 2002.
  • La page de Kimura sur Internet : www.sfu.ca/~dkimura

    Lu Doreen Kimura's réponse aux questions...L'histoireCarrière