Anatol Rapoport

Mathématiques pures et appliquées

Est un des créateurs principaux de la théorie de conflit, la théorie du jeu et la recherche sur la paix

Rapaport a étudié le piano, la composition et il se pratiquait à conduire des orchestres à Vienne. Il est venu aux États-Unis au milieu des années 30 et est devenu un mathématicien de biologie et de science comportementale. Il a reçu des diplômes de l'université de Chicago, dont un doctorat en mathématiques en 1941.

Après une carrière distinguée à l'Université de Chicago et à l'Université de Michigan, Rapoport est allé à l'Université de Toronto en 1970 en tant que professeur de mathématiques et de psychologie et, depuis 1984, professeur de l'étude de la paix. Son intérêt pour les études sur la paix a mené à son élection au poste de président de la Canadian Peace  Research and Education Association, et au poste de président de Science for Peace.

Dans sa recherche, Rapoport se concentrait sur la théorie du jeu et du conflit - soit l'étude des les mathématiques derrière la prise de décision. Il a travaillé sur une variété de problèmes mathématiques inspirés du «dilemme du prisonnier », où les joueurs ont beaucoup à gagner s'ils coopèrent plutôt que de travailler selon le principe strict où le vainqueur emporte tout. Rapoport a appliqué des principes de comportement humain démontrés par ces problèmes à des situations de conflit international.

Rapoport a servi sur beaucoup de conseils et comités impliqués dans la recherche sur les mathématiques et la paix. Il est l'auteur de plus de 300 articles et des oeuvres intitulées Two-person Game Theory (1999) et N-Person Game Theory (2001), parmi beaucoup d'autres livres bien connus sur les combats, les jeux, la violence et la paix. Son autobiographie, Certainties and Doubts: A Phiosophy of Life, a été lancé en 2001.

Sources : Canadian Who's Who 1993; A Biography of Rapoport, Canada Heirloom series; Photo : Dr. Rapoport, de la série Canada Heirloom

Carrière