John Tuzo Wilson

Géophysique

Géophysicien : pionnier dans l'étude de la tectonique de plat

"J'apprécie, et j'ai toujours apprécié, les scientifiques inquiétants."

Apres qu'il a reçu son diplôme de l'Université de Princeton, Wilson a travaillé avec la Comission Géologique du Canada. Ensuite il a servi dans les forces armées pendant la Seconde Guerre Mondiale. En 1946, il a succédé à son professeur précédent, le physicien Lachlin Gilchrist, et est devenu Professeur de Géophysique à l'Université de Toronto.

La découverte en 1947 du champ de pétrole Leduc en Alberta exigeait des études par des géophysiciens. Wilson a mis au point l'utilisation de photos aériennes dans la cartographie géologique et était responsable de la première carte glaciale du Canada. En cherchant des îles arctiques inconnues en 1946, il est devenu le deuxième Canadien à survoler par-dessus le Pôle Nord. Il était respecté dans le monde entier pour son travail sur les glaciers, la formation des montagnes, la géologie des bassins océaniques et la structure des continents, mais sa plus grande contribution était l'explication de la tectonique des plaques - la notion que la croûte terrestre est composée d'un ensemble de plaques flottantes. Son article de 1965 intitulé A New Class of Faults and their Bearing on Continental Drift est un classique dans la géologie.

Wilson était un membre du Conseil de Recherche national de 1958 à 1964. Il a aussi rédigé des oeuvres pour le grand public, y compris deux livres sur la Chine qui ont aidé à rebâtir les relations entre la Chine et les pays occidentaux.

Wilson a pris sa retraite de l'Université de Toronto en 1974, tout en y occupant un poste de conférencier distingué et ensuite de professeur émerite. Il est ensuite devenu le chancelier de l'Université de York entre 1883 et 1986. De plus, il a travaillé au Centre des sciences de l'Ontario, où il était le Directeur général jusqu'en 1985.

En reconnaissance des contributions de Wilson à l'avancement de la géologie et la géophysique, on a nommée certains éléments géographiques en son honneur : des montagnes en Antarctique et un volcan éteint au fond du Pacifique, près de la côte ouest du Canada.

Sources: L'Encyclopédie canadienne éd. 2000; Canada's Digital Collections; "A Century of Physics in Canada" dans Physics in Canada Vol. 56, No. 2, 2000 mars/avri; Image: le site Web intitulé Canada's Digital Collections.

La personne