John Stanley Plaskett La Science d'astronomie, d'astrophysique et d'espace

Astronome et ingénieur qui a créé une nouvelle conception de télescope réflecteur

L'histoire

Après ses études secondaires, Plaskett a été formé et a travaillé en tant que mécanicien. En 1889, il a été embauché à titre de contremaître au département de physique à l'Université de Toronto. Il a suivi des cours de premier cycle, a été diplômé, et est devenu un maître de conférences à l'université. Son intérêt pour l'astrophysique l'a amené à la nouvelle Observatoire fédérale à Ottawa où il a aidé à concevoir et construire des instruments et mener des recherches sur la vitesse radiale des étoiles. Plaskett a grandement amélioré le télescope de l'observatoire qui mesurait 38 cm en construisant un spectroscope. Il a fait pression auprès du parlement canadien pour avoir un télescope mesurant 1,8 m, et a finalement été nommé pour superviser la construction de cet instrument pour l'Observatoire fédéral d'astrophysique à Victoria. Achevé en 1918, ce fut le plus grand télescope au monde à l'époque. Cet instrument, qui fonctionne toujours et a subi de nombreuses modifications à jour, est nommé le télescope Plaskett . Plaskett est resté à l'Observatoire fédéral d'astrophysique en tant que directeur jusqu'en 1935. Il a également été président de la Société royale d'astronomie du Canada. Après sa retraite, il a supervisé la construction d'un télescope mesurant 2,05 m à l'Observatoire MacDonald à l'Université du Texas.

Plaskett a découvert de nombreuses étoiles binaires, y compris les étoiles de Plaskett, une étoile binaire massive que l'on croyait être une seule étoile. Son travail sur la vitesse radiale des étoiles galactiques lui a permis de confirmer la rotation de la Galaxie et de localiser l'emplacement le plus probable de son centre de gravité. En collaboration avec J. A. Pearce, il a publié la première analyse détaillée de la structure de la Voie lactée (1935), démontrant que le soleil est à une distance du centre de notre galaxie correspondant aux deux tiers du rayon de cette dernière, et tourne une fois tous les 220 000 000 ans. En 1984, l'astéroïde n° 2905 a été nommé Plaskett en l'honneur de J. S. Plaskett et son fils de H. H. Plaskett, également un astronome. La médaille Plaskett de la Société royale d'astronomie du Canada et la Société Canadienne d'Astronomie est également nommée pour cet astronome pionnier.

Sources: L'Encyclopédie canadienne, 2000 éd; The Hutchinson Dictionary of Scientific Biography, Roy Porter et Marilyn Ogilvie, 3e édition, 2000, Le site Web The Bruce Medalists; Image: site de l'Observatoire fédéral d'astrophysique.

Idées de carrière:

  • scientifique de recherches de •, physique
  • scientifique de recherches de •, l'électronique
  • scientifique de recherches de •, communications
  • scientifique de recherches de •, aérospatial
  • scientifique de recherches de •, télédétection
  • physicien nucléaire de •
  • physicien de systeme optique de •
  • physicien de plasma de •
  • physicien à semi-conducteurs de •
  • astrophysicien de •
  • cosmologue de •
  • physicien expérimental de •

La personne

Date de naissance
17 novembre 1865
Lieu de naissance
Hickson, le Haut-Canada
Date de la mort
17 octobre 1941
Endroit de la mort
Esquimalt, en Colombie-Britannique
Titre
Directeur
Bureau
Observatoire fédéral d'astrophysique, à Victoria, en Colombie-Britannique
Situation
Deceased
Recompenses
  • Prix Rumford, American Academy of Arts & Sciences, 1930
  • Médaille d'or, Royal Astronomical Society, 1930
  • Médaille Flavelle, Société royale du Canada, 1932
  • Médaille Catherine Wolfe Bruce, Astronomical Societ of the Pacific, 1932
  • Médaille Henry Draper, National Academy of Sciences, 1934
  • Membre de la Société royale du Canada, 1935
Dernier mis à jour
8 avril 2015
Popularité
39375
Le profil a été regardé 39375 fois

D'autres scientifiques qui peuvent être d'intérêt: