Evelyn Merle Roden Nelson

Mathématiques pures et appliquées

Elle était une algébriste douée dont la carrière vigoureuse dans les mathématiques a été écourtée par le cancer.

Evelyn Nelson est née Evelyn Merle Roden, de parents russes immigrés qui ont fortement encouragé sa passion dans les mathématiques et les sciences naturelles. Elle était une étudiante douée, ayant reçu un diplôme la première de sa classe de premier cycle. Nelson a rédigé sa thèse de doctorat quelques mois après la naissance de la première de ses deux filles, et a continué à McMaster en tant qu'associé de recherches (1973-78), professeure agrégée (1978) et professeure titulaire (1983). Elle a également servi de chaire de recherche du département d'informatique.

Nelson s'est intéressée d'abord à l'algèbre et à l'informatique théorique. Elle a travaillé sur la compacité des formules et la théorie de langage formel, et a rédigé plus de 40 articles, principalement dans le domaine de l'algèbre universelle. Elle était rédactrice de la périodique prestigieuse intitulée Algebra Universalis.

Nelson est morte à l'âge de 44 ans, après une lutte avec le cancer qui a duré plusieurs années.

La Société mathématique du Canada attribue maintenant le prix Krieger-Nelson pour la recherche distinguée par des femmes dans les mathématiques en l'honneur de Cecilia Krieger et d'Evelyn Nelson.

Sources : « Notable Mathematicians », Robyn V. Young, éd. 1998 ; Site Web Biographies of Women Mathematicians; Image : Site Web Biographies of Women Mathematicians.

 

Carrière