Matthew W. Choptuik

La Science d'astronomie, d'astrophysique et d'espace

Leader mondial dans le domaine de la relativité numérique

Après l'achèvement de ses études doctorales, Choptuik a travaillé comme associé de recherche à l'Université Cornell (1986-88), puis en tant que boursier post-doctoral à l'Institut canadien d'astrophysique théorique, Université de Toronto (1988-91). En 1991, il s'est installé à l'Université du Texas à Austin où il a passé huit ans avant de retourner à son alma mater, l'Université de la Colombie-Britannique. Il est en train de développer les premières activités de recherche du Canada dans la relativité numérique.

Choptuik se penche sur les phénomènes d'extrême gravité tels que la formation des trous noirs, les collisions entre les trous noirs ou les étoiles à neutrons, et les explosions de supernovae. Il est un leader mondial dans la relativité numérique, qui est une division d'informatique fondée sur la simulation de la physique gravitationnelle théorique.

La relativité numérique constitue une approche alternative de la complexité mathématique de la théorie de la relativité générale d'Einstein. Traditionnellement, les études des phénomènes gravitationnels extrêmes ont été compliquées par la difficulté mathématique de travailler avec «l'infini», qui est la force gravitationnelle théorique dans un trou noir. Choptuik a développé de nouvelles façons de regarder ce problème. En outre, «l'effet Choptuik» présentait, en termes mathématiques, quelques similitudes surprenantes entre les transitions de phase communes - telles que le gel de l'eau et la fonte des glaces - et la formation d'un trou noir.

Choptuik continue de travailler à l'Université de la Colombie-Britannique, où il dirige le premier groupe de recherche de relativité numérique au Canada. En 1999, Choptuik a été nommé Membre du Programme de cosmologie et de gravité à l'Institut canadien de recherches avancées (ICRA) à l'Université de la Colombie-Britannique. Cette nomination, ainsi que des fonds de la Fondation canadienne pour l'innovation, ont permis à son groupe de recherche de concevoir et assembler un système informatique assez grand pour fournir la puissance de calcul nécessaire pour ses activités.

Choptuik est membre du comité de rédaction de Classical and Quantum Gravity, et un membre élu à titre individuel de l'Executive Council of the Topical Group on Gravitation de l'American Physical Society.

Sources: Société royale du Canada; Le site Web du Dr Choptuik; Programme de cosmologie et de gravité de l'Université de la Colombie-Britannique; Photo: Programme de cosmologie et de gravité de l'Univeersité de la Colombie-Britannique.

Carrière