Richard Keith Downey La génétique

Le père du canola: un éleveur de plantes. À cause de lui, le colza est une culture oléagineuse comestible.

L'histoire

Formé à l'Université de la Saskatchewan et à Cornell, Downey est arrivé à la station de recherche d'Agriculture Canada à Lethbridge en 1951. Il a déménagé à la station de recherche d'Agriculture Canada à Saskatoon en 1957, et un an plus tard, il a été nommé chercheur principal chargé de la culture des oléagineux qui s'y reproduisent.

Pendant les 40 ans que Downey a travaillé à Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) on a vu le développement du colza à partir d'une plante cultivée sur une superficie relativement maigre de 2 600 hectares à une dynamo économique agricole cultivée, dans les années 1990, sur 4,25 millions d'hectares au Canada. La graine de colza dans les années 1940 a été cultivée pour produire un lubrifiant industriel. Elle a été en grande partie non comestible en raison de niveaux élevés d'acide érucique dans l'huile et de glucosinolates dans la farine. Le Canola, en revanche, est comestible, a une grande valeur économique et a une teneur élevée en protéines. Il est utilisé dans le monde entier sous la forme d'huile de cuisson et pour l'alimentation du bétail. Maintenant, le canola est la plus importante source d'huile comestible dans le monde, et il a la troisième plus grande récolte au Canada après le blé et l'orge. Le canola (dont le nom vient de «Canada» et «pétrole») représente une des nombreuses histoires de succès d'Agriculture Canada.

C'est l'équipe de recherche de Downey à AAC qui a développé une nouvelle méthode de cloisonnement d'une graine de sorte qu'une moitié de celle-ci pourrait être testée pour sa composition nutritionnelle et l'autre moitié pourrait encore germer. Cela leur a permis d'analyser les demi-graines à l'aide de chromatographie à phase gazeuse (CPG), puis de sélectionner les demi-graines possédant des caractéristiques souhaitables pour la prochaine génération de culture. La méthode demi-graine et la technologie CPG ont permis à Downey de développer 18 variétés de canola et 5 variétés de moutarde.

Downey a dirigé le projet d'amélioration du colza et de la moutarde au Centre de recherches de Saskatoon d'AAC à partir de 1958 jusqu'à sa retraite en 1993. Il a continué au Centre en tant que chercheur scientifique émérite, et à l'Université de la Saskatchewan à titre de professeur adjoint.

Entre 1996 et 1998, Downey était un chef de file dans un projet novateur visant à impliquer des milliers d'écoliers canadiens dans une expérience de grande envergure sur les effets des votages dans l'espace. Downey a agi à titre de conseiller scientifique pour le programme Canolab, un effort conjoint de l'Agence spatiale canadienne, AAC et d'autres partenaires de recherche agricole.

L'objectif du projet était de présenter la méthode scientifique aux élèves du primaire et de les aider à en apprendre davantage sur l'environnement spatial et la biologie végétale. Les graines de canola, qui avaient volé à bord de la navette spatiale Columbia en 1996 ont été distribuées dans plus de 2000 salles de classe, avec des échantillons de semences de contrôle. Les élèves ont généré leurs propres hypothèses sur la façon dont la «semence de l'espace» devait croître et germer, puis ont fait pousser les deux types de graines pour en comparer les résultats. Downey a participé à la conception du projet; de plus, il a parlé avec les enfants dans leurs écoles et a compilé et interprété les données découlant du programme de deux ans.

L'histoire de canola n'est pas finie, ni est la participation de Downey dans la culture de cette plante. Le canola est une des cultures génétiquement modifiées pour être tolérantes aux applications de l'herbicide agricole Roundup (glyphosate). Il y a maintenant plus de variétés transgéniques de colza (C'est-à-dire, plus de variétés contenant des gènes provenant d'autres plantes, de microbes et d'animaux) que de toute autre culture agricole. Downey a agi à titre de témoin expert dans le procès récent impliquant un agriculteur de la Saskatchewan et Monsanto, un des plus grands producteurs mondiaux de semences génétiquement modifiées. Le témoignage de Downey sur la probabilité de pollinisation croisée du pollen de Monsanto avec les champs de l'agriculteur a été instrumental dans la prise de décision de la cour, qui a jugé en faveur de Monsanto.

La contribution de Downey à la promotion de l'industrie du canola lui a mérité des prix nationaux et internationaux. En 1998, la rue Downey, située dans un parc de recherche et développement de grande renomée à Saskatoon, a été nommée en son honneur.

Les résultats du projet Canolab: Lorsque le Dr. Downey a compilé les données de la première année des expériences sur les "graines de canol de l'espace", il a trouvé un résultat statistiquement significatif que les chercheurs travaillent toujours à comprendre. Il a constaté que par rapport aux semences «normales»:

  • une plus forte proportion des «graines de l'espace» ont germé;
  • les «graines de l'espace» ont germé plus rapidement;
  • les «semences de l'espace» ont poussé plus rapidement dans les quatre premières semaines de croissance;
  • il n'y avait pas de différences significatives entre les plantes cultivées à partir des «graines de l'espace» et celles issues de graines normales.

Les résultats reflètent ceux trouvés par d'autres projets similaires sur les tomates, le blé, l'avoine, l'orge et les graines.

Pour plus d'informations sur le projet Canolab, voir le site Web de l'Agence spatiale canadienne.

Sources: Agriculture et Agro-alimentaire Canada ; Ag-West Biotech Inc Encyclopédie canadienne éd. 2000. Canolab: Rapport sommaire à l'échelle nationale. Image: Conseil canadien du canola.

La personne

Date de naissance
26 janvier 1927
Lieu de naissance
Saskatoon, Saskatchewan
Titre
Chercheur scientifique émérite et professeur adjoint de science des cultures
Bureau
Agriculture et Agroalimentaire Canada - Centre de recherches de Saskatoon et l'Université de la Saskatchewan
Situation
Semi-retired
diplomes
  • PhD DSc PAg LLD (Hon.), Université de Lethbridge, 1997
Recompenses
  • Prix de la Banque Royale du Canada, Prix, 1975
  • Officier de l'Ordre du Canada, 1976
  • Membre, Institut agricole du Canada, 1976
  • Membre de la Société royale du Canada, 1979
  • Médaille d'or (co-lauréat), l'Institut professionnel du Canada, 1990
  • Médaille commémorative du 125e Anniversaire du Canada, 1992
  • Prix James McAnsh (Conseil canadien du canola), 1995
  • Prix international pour la recherche sur le colza,
  • Groupe Consultatif International de Recherche du Groupe sur le Colza, 1995
  • La Medialle Chervreul (Association Française pour l'Étude des CorpsGras, France), 1995
Dernier mis à jour
29 mai 2020
Popularité
41689

Page web personelle

Le profil a été regardé 41689 fois

D'autres scientifiques qui peuvent être d'intérêt: