Elizabeth Cannon

Mathématiques pures et appliquées

Ingénieure en géomatique et experte mondiale dans la recherche et le développement d'outils de navigation par satellite employant le GPS

"Chaque fois que vous travaillez dans un domaine en pleine croissance, il y a beaucoup de place pour la découverte et l'innovation. C'est exactement ce dont il s'agit, le travail de pionnier!"

Il y a vingt ans, le Global Positioning System (GPS), un moyen de repérer les positions sur la terre à l'aide de signaux reçus par satellite, était dans son enfance et se composait de six satellites construits et détenus par l'armée américaine. Son utilisation était limitée aux périodes de temps où quatre satellites étaient tous visibles d'un endroit particulier. Aujourd'hui, il existe un réseau de 27 satellites qui assurent que n'importe quel endroit sur la terre peut être localisé par GPS, et les randonneurs et les marins peuvent facilement s'en procurer des modèles portables pour quelques centaines de dollars. Les utilisations des GPS incluent maintenant une vaste gamme de technologies: des colliers de repérage de la faune, des outils pouvant remplacer les gyroscopes pour mesurer le tangage et des systèmes de guidage pour la voiture familiale.

En 1982, avec un nouveau baccalauréat en génie géomatique, Cannon est allée travailler pour Nortech Surveys, une société située à Calgary qui effectuait des levés sismiques et qui faisait de la géomatique. Cette société développait de nouveaux logiciels et méthodologies pour le GPS. Intriguée, elle retourne à l'Université de Calgary pour étudier la géomatique, soit la science de la production et la gestion de l'information spatiale. En 1988, Cannon a gagné le concours étudiant de rédaction d'article scientifique organisé par l'Institute of Navigation (ION). À ce moment-là Cannon effectuait des recherches sur les techniques de positionnement précis pour les avions utilisant le GPS différentiel semi-cinématique. Elle est rapidement devenue un chef de file reconnue dans ce domaine. Après son doctorat, elle s'est jointe à l'Université de Calgary en tant que professeure adjointe, et peu après, a obtenu le statut de professeur titulaire.

Les activités de recherche de Cannon actuelles portent sur:

  • Le positionnement des aéronefs et de l'attitude, où les scientifiques utilisent des antennes GPS montés sur un avion pour faire des mesures extrêmement précises: mesure de la position au centimètre près et l'attitude à l'arc-minute près.
  • L'agriculture de précision, où les scientifiques attachent un système GPS et un capteur de rendement à une moissonneuse-batteuse. Les données obtenues sont utilisées pour déterminer où l'engrais devrait être distribuée.
  • L'amélioration du positionnement précis où les scientifiques cherchent à prendre des mesures de superficies de 300 km² à une précision de 10 cm², en développant des algorithmes qui prennent en compte les erreurs créées par les interférences ionosphériques et troposphériques ainsi que les orbites de satellites et la propagation des signaux suivant des trajets multiples.
  •  

    En plus de mener de la recherche et publier ses résultats, Dr. Cannon a siégé sur plusieurs conseils professionnels et a fait plus de 200 présentations sur le GPS devant des groupes scolaires, communautaires, professionnels et gouvernementaux. En tant que la Chaire CRSNG / Petro-Canada pour Women in Science and Engineering pour la région des Prairies, elle fait du mentorat aoprès de filles et de femmes pour promouvoir les carrières en sciences et génie. Ses nombreuses distinctions comprennent le prix Steacie du CRSNG, l'un des prix canadiens les plus prestigieux en sciences et génie. En 2001, elle a reçu le Prix de Johannes Kepler de l'Institute of Navigation des États-Unis pour des contributions durables et significatives à la navigation par satellite des États-Unis. D'aileur, Dr. Cannon a déjà été président de cet institut.

    Carrière