John Smol

Évolution et écologie

Est un expert sur l'écologie des lacs anciens et sur la pollution des rivières et lacs

John Smol est né à Montréal et a fréquenté l'école secondaire Rosemère. Ses recherches portent sur l'écologie des lacs et des rivières: notamment, comment les pluies acides et d'autres polluants conduisent à leur disparition. Il utilise des techniques paléolimnologiques, c'est-à-dire qu'il examine l'histoire ancienne de lacs en examinant les indicateurs biologiques comme les diatomées, les kystes et écailles de chrysophytes, et les fossiles d'invertébrés. Smol et son équipe de recherche sont également à suivre les tendances à long terme des changements climatiques et de l'environnement mondial, toujours en utilisant des approches paléolimnologiques. Il s'agit d'un programme mondial, mais il s'est récemment concentré principalement sur l'Extrême-Arctique, le sub-arctique et les régions semi-arides. Les mêmes méthodes sont utilisées pour suivre les changements à long terme des populations de saumon rouge du Pacifique, entre autres projets de recherche. En 2004, Smol a été le lauréat du prix Herzberg, le plus grand prix de la recherche scientifique au Canada, d'une valeur de $ 1 000 000 donnée sur cinq ans. Smol a publié de nombreux ouvrages, y compris le manuel scolaire intitulé Pollution of Lakes and Rivers: A Paleoenvironmental Perspective.

Carrière