Maria Anna Stuchly

Technologie biomédicale

Elle fait une autorité au niveau international dans le domaine du bioélectromagnétisme

Née et éduquée en Pologne, la Dre. Stuchly a fait son travail post-doctoral à l'Université du Manitoba. De 1976 à 1991, elle a travaillé en tant que chercheuse scientifique au Bureau de la radioprotection et des dispositifs médicaux, Santé et Bien-être social Canada. En 1978, elle a été professeure adjointe au Département de génie électrique de l'Université d'Ottawa. En 1990, elle a été la directrice fondatrice de l'Institut d'ingénierie médicale, Université d'Ottawa.

En 1992 Stuchly s'est jointe au département de génie électrique et informatique à l'Université de Victoria. Elle occupe une chaire de recherche industrielle depuis 1994.

Dr. Stuchly est une directrice du conseil d'administration du Centre de ressources d'information sans fil (WIRC), une organisation indépendante à but non lucratif. Elle a été présidente de la Société Bioelectromagnetics en 1987 et à titre de vice-présidente de l'Union internationale des sciences de la radio (URSI) en 1996. Ses articles sur les effets biologiques des champs électromagnétiques sont souvent cités par d'autres professionnels dans le domaine. Elle étudie actuellement les effets des lignes à haute tension et des téléphones cellulaires sur le corps humain.

Sources:

Le Centre d'information sans fil (WIRC) courte note biographique sur Dre. Stuchly et ses intérêts de recherche

Les problèmes de santé associés aux ondes électromagnétiques Dre. Stuchly reçoit une bourse de $ 49 000 par an pendant quatre années d'attribution pour identifier la quantité d'énergie que le corps reçoit de différents appareils sans fil.

Who's Who des femmes canadiennes

Image: Université de Victoria

 

 

 

 

La personne