Biruté Galdikas

Zoologie, animaux, physiologie, métabolisme

Anthropologue : Spécialiste mondiale la plus connue en ce qui concerne les orangs-outangs.

"J’ai toujours rêvé d’étudier un primate qui n'avait jamais quitté le Jardin d'Eden. Je veux savoir ce que nous avons laissé derrière nous."

Alors comme ça, vous voulez devenir anthropologue culturel

Biruté Galdikas recommande à tous ceux qui sont intéressés par une carrière dans l’anthropologie culturelle ou l’écologie de la vie sauvage de commencer par faire du bénévolat. « Accumulez le plus d’expérience possible en tant que bénévole, » dit-elle. Vous pouvez demander dans des cliniques vétérinaires, des zoos et des hôpitaux vétérinaires sur le terrain. Il existe de nombreuses possibilités mais il faut savoir les trouver. Les bons endroits où chercher sont les bulletins, les journaux et les sites Internet des organisations. Par exemple, le bulletin de « American Society of Primatologists » serait un bon endroit pour commencer vos recherches, si vous êtes intéressés par les orangs-outangs et autres primates. Appelez aussi les professeurs des universités. « Si vous ne pouvez pas vous occuper des primates vous pouvez vous occuper des tamias rayés ou d’un autre type d'animal, » déclare Biruté Galdikas qui a passé un été de son adolescence à travailler sur des fouilles archéologiques dans une réserve apache de l’Arizona, ainsi qu’une autre année sur des fouilles en Yougoslavie. « L’expérience archéologique vous donnera une formation dans différentes cultures, » dit Galdikas.

Une carrière dans le domaine de l’anthropologie culturelle pourrait vous entraîner à exercer des emplois très différents, comme vétérinaire, gardien de zoo, reporter scientifique, professeur de lycée ou d’université, écologiste sur le terrain, aussi bien que chargé de mission pour le gouvernement, une organisation ou un parc naturel. Le montant des salaires s'étend de $ 15000 à plus de $ 100000 par an. Il faut de 5 à 12 ans pour obtenir un diplôme, selon que vous ayez une maîtrise ou non.

Biruté Galdikas conseille aussi aux jeunes de se préparer en lisant beaucoup : soyez conscients des opportunités qui existent et parlez-en autour de vous. Galdikas a eu l’idée de contacter Louis Leakey pendant qu’elle discutait avec son partenaire de fouilles sur un site en Arizona. Obtenez un diplôme universitaire - de préférence un doctorat ou une maîtrise - en sciences biologiques ou en anthropologie - et étudiez un sujet que vous serez le seul à connaître : par exemple la séquence des gènes ADN, les systèmes GIS, ou l’analyse hormonale. « Vous disposez ainsi d’un outil qui vous donnera une nouvelle approche d’analyse des choses. C’est comme si vous aviez une clé pour ouvrir les données d’une autre manière, » explique Biruté Galdikas.

Ce que Biruté Galdikas préfère dans son métier, c’est le sentiment qu’elle ressent lors de nouvelles découvertes. « Être tout simplement avec les animaux dans leur environnement de la forêt vierge est très excitant, mais c’est aussi très difficile et exigeant ». Au long de sa carrière, elle a du apprendre la diplomatie et la patience en raison des longues négociations pour obtenir des gouvernements la préservation de l’habitat des orangs-outangs.

« La chose la plus triste de ma carrière c’est l’extinction des orangs-outangs, » déclare-t’elle. Cependant, elle pense avoir contribuer à aider la cause de ces animaux grâce à ses fondations et son action pour l’environnement.

D'autres scientifiques qui peuvent être d'intérêt:

La scienceLa personne